Hedgehog's Bentō

Forum Rp Sonic ~ Hedgehog's Bentō
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Loona [Validée]

Aller en bas 
AuteurMessage
Loona
Chtite petite louve timide
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 28/06/2010
Age : 21
Localisation : En train de déprimer...

MessageSujet: Loona [Validée]   Mar 13 Juil - 15:57

Nom de famille : Eïu.

Prénom, surnom : Loona.

Âge : 19 ans.

Race, sexe : Louve, Femelle.

Alignement : Hero.

Team, camp : Aucune. (pour l'instant.)

Profession : Étudiante.

Habitat : Un appartement dans un beau quartier de New Station Square, près de la mer.

Histoire
Âgée de 6 mois, Loona fut abandonnée. Laissée a terre, hurlant jusqu'à s'en briser les cordes vocales. La nuit était claire. Le ciel dégagé laissait la pleine lune éclairer de sa lumière la forêt. Une femme seule rentrais chez elle lorsqu'elle entendit les pleurs de la petite louve. Elle la recueilli et l'éleva. La jeune louve fut nommée Loona. Elle grandi normalement, dans la petite ville ou vivait la vieille femme, qui se nommait Valérianne. La petite louve avait presque oublié son passé douloureux, et grandissait heureuse avec sa mère adoptive. Le bonheur aurais put durer toute la vie... Mais la vieille femme eu une crise cardiaque, et en mourut. La jeune louve avait alors 4 ans, et elle fut placée en orphelinat.

La jeune louve était abandonnée, une seconde fois. Elle ne parlait quasiment plus, et pleurait tout le temps. A l'orphelinat, elle n'était pas vraiment appréciée, car elle ne se mêlait jamais aux autres enfants, et était extrêmement sensible.
Elle était solitaire, et triste. Au bout d'a peu près un an, elle commença a recommencer a vouloir se lier aux autres. Mais sa "réputation" était déjà faite, et elle était ignorée par les orphelins. Et était extrêmement timide. Elle se fit tout de même quelques amies, mais sa meilleure copine fut adoptée. Loona se sentait très seule.
Mais, a ses cinq ans et demi, elle fut accueillie par une famille. Par un couple lesbien, une superbe lézarde au écailles argentées, Akim, et une chatte rouge nommée Talia. Les deux adoraient Loona, et Loona leur rendait la pareille. Elle avait une famille... Puis, elle dut aller a l'école. Au début, elle était très heureuse, bien que timide mais malgré tout elle se faisait des amies. Les premières années, tout allais bien. Elle était contente, assez curieuse a l'école et aimait apprendre. Seulement... Vers le CM1, sans qu'elle comprenne pourquoi au début, toute une partie de la classe se moquait d'elle, et en particulier de ses deux mères. Loona, elle, ne comprenait pas pourquoi. Ses deux mères avaient le droit de s'aimer, non?
Loona fut plusieurs fois changée d'école. Ses deux mères se sentaient coupables: d'une façon, c'était de leur faute, que Loona se faisait rejeter ainsi. Finalement, elle fut mise dans un établissement privé, pour son entrée au collège. Il n'y avais plus vraiment de problèmes. Bon, toujours quelques personnes pour se "moquer" de ses parents mais des amies sur qui compter. Pas mal de temps passa, sans problème a relever. Elle se découvrit un genre de don, pour deviner les émotions -même cachées- des gens. Elle ne le voulais pas forcément, et c'était rare, mais cela arrivais. Et il arrivais parfois qu'elle pense un peu trop fort... et que certaines personnes l'entendent. Mais ça, elle n'en était pas sûre et c'était arrivé a 4 reprises seulement. Sa vie se poursuivait, tranquille.
Mais, en 5ème, un nouvel élève arriva. Il était assez beau, riche, et avait un don pour entrainer les gens avec lui. Mais, il avait besoin d'un défouloir. Quasi-immédiatement, il prit Loona comme souffre-douleur. Pas mal d'autres élèves, qui avant appréciaient Loona la persécutèrent aussi. Et plusieurs "amies" de la louve firent semblant, pour ne pas être rejetées par les autres. Seulement, elle adorais trop son école malgré tout, et les amies qui lui restait. Et, par dessus tout, elle ne voulais pas que ses mères culpabilisent d'encore attirer des ennuis a leur fille. Elle se disait qu'elle pourrais supporter. Mais, finalement le garçon lança l'insulte qu'il ne fallait pas. Loona devint une vraie furie, et sa meilleure amie réussi avec peine a l'empêcher de se battre avec Simon. Seulement, si elle l'avais fait, elle se serait faite démolir par les deux colosses qui accompagnaient le garçon. Loona fini par se calmer, mais souhaita que le garçon ai très très mal. Quand quelqu'un vous embête, il arrive que l'on souhaite que l'autre souffre. Mais là... C'était avec une intensité peu commune. Tout son corps le souhaitait. D'une façon... le demandait. Qu'il souffre, mais qu'il s'en sorte sans séquelles graves. Quand elle revint a l'école le lendemain, Simon n'était pas présent. Une peur glacée prit Loona. Un élève demanda où était passé le garçon. Il avait fait une mauvaise chute, et s'était cassé le poignet. Il reviendrait la semaine suivante. Loona savais qu'elle y était pour quelque chose. Bon, peut-être le hasard, mais elle se jura de ne plus souhaiter une chose pareille. La plupart des élèves, en l'absence de Simon, laissaient la louve violette tranquille. Quand enfin, le garçon revint, il voulut presque tout de suite aller "taquiner" Loona. Mais avant qu'il ai put placer une phrase, la louve s'énerva et lui demanda d'un ton froid, très différent de la petite voix timide qu'elle arborait habituellement: Elle t'as plut, ta chute?
Il resta silencieux, et laissa Loona presque tranquille par la suite. Les années suivantes se passèrent sans grand évènements. Puis, vint le lycée. Elle fut d'abord inscrite a un lycée près de chez elle, en face de son immeuble a vrai dire. Elle y était bien. La plupart de ses amies étaient là. Les premiers mois se passèrent calmement. Mais, vint cette nuit... Loona fut réveillée par le crépitement des flammes. Le lycée brulait. Un homme se tenait sur le toit d'une maison. Il criait qu'il devait bruler le démon. Loona était terrorisée par le spectacle des flammes brulant l'établissement scolaire. Puis, elle vit que l'homme tournait la tête vers elle -enfin, elle n'était pas sûre-, la pointer du doigt. Il cria encore au démon, au diable et a l'enfer, recula d'un pas et tomba dans les flammes. Elle ne parla quasiment jamais de cet évènement a personne... Ou presque. Les pompiers arrivèrent. Il n'y eu aucun blessés, juste d'importants dégâts matériels. Le lycée dût être fermé. Loona fut donc placée en internat dans un établissement plus loin. Elle y eu une scolarité a la fois normale et spéciale.
Elle y mûrit beaucoup psychologiquement, et y rencontra beaucoup de gens... Spéciaux. Elle tomba même follement amoureuse d'un garçon au yeux vairons et au pelage bleu nuit. Niveau scolaire, elle était assez douée, mais dans la moyenne.

Sa vie était assez normale, régulière.... Mais depuis peu, des évènements étranges vinrent pimenter la vie de la louve... Tout commença un soir d'été, lors des vacances. Loona se reposais dans son appartement... Lorsqu'elle eu... très mal a la tête. Elle n'arrivais plus a rien faire. Une seule pensée se formait dans son esprit. Revenir... a l'origine. Mais Loona lutait contre ses pensées, qui semblait vouloir la forcer a faire quelque chose qu'elle ne comprenais pas... Au bout de 12 minutes, le mal de crâne s'estompa, mais le "besoin" de revenir restait présent. La première fois, Loona voulut ignorer. Mais, cela recommença le soir suivant. Puis, la journée suivante, alors qu'elle était en pleine rue. Elle comprit que tant qu'elle ne serais pas "revenue", ça ne cesserais pas. Le soir suivant, le mal fut encore plus intense, et elle finit par arrêter de luter. La jeune fille sentit qu'elle n'était plus totalement maitresse de son corps. Elle se vit se lever, se diriger vers l'ordinateur... Acheter un unique billet d'avion vers un coin un peu perdu du pays. Elle comprit très vite que la chose qui guidait ses actions allais la faire revenir dans la forêt... ou elle avait été trouvée!
L'origine... Loona recommença a luter, voulant reprendre le total contrôle de ses actes mais n'y parvint pas. Elle abandonna la lutte une seconde fois. Puis, elle senti la présence de l'entitée se faire moins forte. Elle comprit qu'elle pouvais faire ce qu'elle voulais, a condition que ça n'entre pas en désaccords avec le... "voyage". Elle décida donc d'appeler ses parents, pour les prévenir qu'elle partait. Ainsi que ses proches amies. Puis, elle voulut dormir. Elle ne voulais pas y aller. Mais elle le devais. Elle passa le lendemain a préparer ses affaires. Elle se sentait comme enfermée, limitée. Elle fini par partir. La période dans l'avion et le voyage lui reste très floue... Ensuite, elle arriva dans la petite ville, où elle pris un car qui menait près de la forêt. Puis, elle s'y enfonça. Tout d'un coup, elle senti qu'elle avait le contrôle total de son corps. La chose était partie. Et l'instant d'après, elle fut encerclée par 12 personnes. Elle comprit qu'elle devait les suivre. Elle comprit que c'était son peuple. Accompagnant les 12 personnes, une jeune louve d'une quinzaine d'années marchait en tête.
- Mon nom est Saenna. Suis nous.

Elle avait un air fier et énervé. Loona obéis sans discuter, et fut conduite a un petit campement. Les tentes étaient construites en peaux d'animaux tannées. Il y avais là une quarantaine de personnes. Toutes regardaient Loona d'un air craintif. Elle, était boulversée. Elle avais retrouvé son peuple natal. Et aussi légèrement étonnée que des gens vivent encore comme ça. La plupart des habitants étaient des loups, des ours, des renards ou des lynx. Quelques chauves-souris et rongeurs également. Ainsi qu'un cheval. Elle fut ensuite amennée dans une des tentes. La rejoignit très vite l'autre Saenna. Son long pelage était gris perlé avec des reflets nacrés. Elle avait des grands yeux violets. Elle était ornée de nombreux tatouages. L'un était un petit triangle rouge sur son front. Loona avait remarqué que toutes les femmes le portait, même si la plupart l'avait entourées d'un bandeau troué en son centre, laissant voir le tatouage. Un autre était sur son épaule gauche, et était entouré par quatres points. Elle regardait fixement Loona, qui restait muette. Elle avait trouvé son peuple... Qui l'avais abandonné. Pourquoi? La louve violette regarda la grise, la fixant de ses yeux rouges et violets. Une lueur d'effroi passa dans le regard de l'autre, mais elle se ressaisit. D'une voix froide, elle lui dit :

-Tu doit être tatouée.
-P... pourquoi?
-Même si tu as été abandonnée, tu fait partie du clan car tu étais trop jeune pour un vrai bannissement. Je doit donc te tatouer.

Avant que Loona put faire quoi que ce soit, Saena. la força a s'allonger sur une pierre. Elle prit une aiguille, et la coinça dans un marteau a tatouer. A côté d'elle, se trouvais un petit pot rempli d'ocre rouge. Elle donna a la louve violette un morceau de cuir a mettre dans la bouche, pour ne pas se mordre la langue. Puis, la louve grise écarta la frange du front de Loona, étira la peau de son front avec les doigts de sa main disponible et se mit a piquer la peau rapidement, pour que le tatouage soit réussi. Elle ménagea quelques pauses pour essuyer le sang qui perlait sur le front de la louve violette. Au début, la douleur fut perçante, et si il n'y avais pas eu le morceau de cuir, Loona se serais coupé la langue. Des larmes de douleurs coulèrent sur ses joues. Puis, ça devint petit a petit supportable. Pendant une petite pause, Saenna proposa d'expliquer les tatouages. L'autre louve accepta, en baragouinant un oui, malgré l'objet qui entravait sa bouche. La louve grise expliqua donc a Loona que ce tatouage signifiait que la personne était une femme en bonne santé, capable d'avoir des enfants mais qui ne vivait pas encore en couple. Si la femme décidait de vivre avec quelqu'un, lors de la cérémonie du pacte un bandeau était offert. Pendant l'explication, Loona avait rougi, sans savoir vraiment pourquoi. Puis, les deux louves redevinrent silencieuses. Loona profita de ce silence pour clarifier ses pensées. Puis, elle sentit les picotements s'arrêter. Saenna lui fit signe de se relever. Elle regarda le résultat d'un air pensif. Puis, elle fit signe a Loona de se rassoir. Puis, elle sorti un autre pot, rempli d'encre bleue cette fois. La jeune fille comprit qu'elle allait encore être tatouée. Elle aurais vraiment eu envie de fuir, de s'en aller... Mais a quoi cela mènerais? Elle se ferrais rattraper de toute façon. Elle s'allongea donc sur la pierre, et recommença a se faire tatouer. Le second tatouage se trouvais sur l'épaule gauche de la louve. Ce signe indiquait le clan, et la place dans la hiérarchie. Plus il y avais de points autour, plus c'était haut, expliqua Saenna. La douleur maintenant était a peine perceptible. Puis, vint le troisième tatouage. Qui était en fait un double tatouage. Deux lignes ondulées sur chacun de ses poignets. Elle expliqua que c'était pour augmenter le potentiel spirituel. Les pouvoirs en quelque sorte. Quand les tatouages furent fini, Loona avait mal partout, car elle n'étais pas installée très confortablement. Loona regardais sans cesse ses nouveaux tatouages. Elle avait l'impression de vivre un rêve, ou même un film. Un léger picotement demeurais. La louve grise fit signe a la violette de s'assoir, sur un coussin en d'herbes tressées. Elle proposa d'une voix tranchante:

- Tu veux me poser des questions. Parle.

La jeune louve esquissa un sourire. Loona, elle, était troublée. Elle ne savais pas par quoi commencer. Pourquoi était-elle venue ici? Pourquoi l'avait-on abandonnée, mais pourquoi devait-elle tout de même revenir? La louve violette était hésitante, et l'autre fille le sentait bien. Elle prit la parole d'un air exaspéré.

- La raison pour laquelle ta mère t'a abandonné... Je dirais plus tard. Mais, pourquoi tu es revenue... C'est moi. Une grande maladie a ravagé notre clan. Nous avons perdu les mages. Je suis la seule restante. Suite a la maladie, certains se sont éparpillés dans la forêt. Et ... J'ai lancé un sort qui allait appeler ceux qui auraient l'esprit assez fort pour être mage. Et... Tu a réagis.

Loona fut un peu surprise qu'elle réussisse a si bien décoder ses pensées... Elle avait donc été appelée par un sort... Mais pas visée en particulier. Loona pris tout son courage, et regarda Saenna dans les yeux:

- Je veux rentrer chez moi.
-Désolée... Tu ne peut pas. Pas comme ça. Tu doit être mage. Mais... Certains risquent de ne pas vouloir... Mais nous avons besoin de toi. Après, peut-être pourrions nous essayer de trouver un autre mage, un peu moins puissant mais a qui on pourrais apprendre... Mais il faut que tu reste, au moins pour le sortilège.

Loona baissa les yeux. Elle devait aider ce peuple... Son peuple, mais... ils l'avaient abandonné.

-Vous m'avez abandonné. Elle m'a abandonné. Pourquoi?
-... J'avais prévu de te le dire plus tard, mais tu a l'air déterminé. Bon. Tu n'es pas totalement louve. Tu es moitié démon. Ton père était un démon mineur... Qui s'est un jour glissé sous les forme d'un beau jeune loup. Ta mère en est tombé amoureuse. Et il t'a enfanté. Ensuite seulement elle s'est rendue compte de la supercherie. Mais il se pouvait que tu soit encore totalement mobienne. Elle n'a pas mangé les plantes pour que la grossesse s'arrête. Puis, tu naquît. Tu paraissais normale. Tes yeux étaient violets. Pas teintés de rouge. Et tu n'avais pas la tache d'étoile. Mais a ta sixième lune, tes yeux se sont teintés et la tache est apparue. Tu était bien... "demi-démone". Et ta mère a du t'abandonner.

Loona resta muette et pétrifiée. Elle n'était pas vraiment louve? Et, pourquoi, parce que elle était demi-démone, elle devait être abandonnée? Puis, reprise car les circonstances le voulaient? La louve sera son poing. Elle était triste, et en colère.

-Pourquoi ne pas m'avoir tuée alors?
- ... ta mère ne pouvais tout de même pas. Elle t'aimais! Elle ne voulais pas ... Je suis désolée. Si j'avais vécu a cette époque, j'aurais tout fait pour l'empêcher...

Les deux louves se fixèrent. L'énervement de Loona commençais a passer. Il laissait place a un vide grandissant dans son coeur. Elle sentit presque le monde s'écrouler. Tout ce qu'elle croyait... Tout ce a quoi elle s'était toujours accrochée... S'effondrais. Elle ne se sentait plus elle. La louve violette se recroquevilla par terre. Les larmes coulèrent sur ses joues sans s'arrêter. Que faire? La louve sentit une main sur son épaule. Saenna. Pour la première fois, Loona vit un sourire éclairer son visage. Un vrai sourire. La louve violette devais aider ce peuple. Qu'il l'ai abandonné ou non. Leur prouver qu'elle n'était pas maléfique. Mais... Comment savoir que Saenna ne mentait pas? Que après tout, Loona était normale? La question plana quelques secondes dans l'esprit embrouillé de la jeune fille. Non. Au fond d'elle, elle le savais. Elle se redressa, et demanda d'une voix peu assurée.

-Quel est ce sortilège? Pourquoi le faire... ?
- Le sortilège sera long... Il faudra que tu y mettes ton énergie. L'ancienne doit être entourée de 4 mages. Il l'aideront a trouver les réponses pour délivrer la maladie qui nous a tués. Elle frappe toujours, même si c'est moins fréquemment. Elle trouveras le remède dans le monde des rêves. Tu devras rester enfermée, avec les autres mages et l'ancienne, dans une petite tente. Un feu seras allumé dedans, et des herbes bruleront dedans. Tu devras faire l'incantation, et laisser ton énergie passer dans l'esprit de l'ancienne. Elle aura alors la vision qui nous sauveras.

La louve violette était d'accord. Saenna lui donna des vêtements. A présent, Loona ressemblait totalement a un membre du clan. Du moins, en apparence. Mais elle ne voulais pas le rester. Plusieurs fois, l'envie de s'enfuir la pris dans la soirée. Mais la louve grise lui assura qu'elle pourrais rentrer a la fin de la semaine si l'incantation était réussie. Loona persévéra, et s'entraina pour réussir le sortilège. Dans le village, elle était considérée comme étrangère. Ce qu'elle était. Seul Saenna était un petit peu proche d'elle. Chaque jour, la louve grise contait a la violette des légendes et l'histoire du clan. Qui existait depuis très longtemps. Il avait conscience du monde extérieur mais vivait de la même façon qu'il y a plusieurs millénaires. Chaque nuit pour Loona paraissait un rêve. Et chaque nuit, elle pleurais. Puis, quatres jours après son arrivée, vint le soir du sortilège. La lune était pleine. La louve violette fut conduite dans une tente, au côté de trois personnes. Saenna. Kuur'an. Orak. Kuur'an était un linx au yeux bleus clairs. Vifs et intelligents, tout comme lui. Il se comportait toute fois très calmement. Et quand le regard de Loona croisa le sien, une peur scintilla dans ses yeux. La même peur était lisible dans le regard de tous, même dans celui de Saenna. Le dernier mage, Orak, était un beau renard noir. Lui, il sourit a la louve violette. Qui s'empourpra, comme a son habitude. Ils attendirent tout les quatre devant la tente. Puis, elle aparut. L'ancienne. Et, elle méritait bien son titre. Loona se demanda si elle avais déjà vu une personne qui avais l'air si agée. La vieille femme était couverte de rides. Elle portait un châle sur la tête, et Loona ne réussi pas a savoir de quelle espèce elle était. Elle se présenta face aux quatres mages. Elle frappa le sol du long baton qu'elle tenait a la main, et rentra dans la tente de la quelle elle était sortie. Les mages suivirent. L'endroit était plus vaste qu'il n'y paraissait de l'extérieur, mais était malgré tout assez exigüe. Au centre, comme l'avais dit la louve grise plusieurs jours avant, brulait un beau feu. Dans la tente, flottait une odeur entêtante. Celle des herbes qui brulaient sur le feu. Elle allaient servir a entrer dans la transe pour le sortilège. L'appréhension se glissa dans le coeur de la jeune louve violette. Tout le monde était silencieux. L'ancienne tendit a chaque personne deux pierres. L'une était blanche comme la neige pure, et l'autre noire comme la nuit sans lune. Chacun leur tour, il prirent une inspiration, une très longue inspiration. Puis, s'accoupirent chacun par terre. Il prirent la pierre blanche dans la main gauche, et la noire dans l'autre. L'ancienne leva sa main, et d'un geste, il fermèrent tous les yeux. Elle commença a chanter. Une mélodie rocailleuse et imcompréhensible, envoutante... Loona, comme le lui avait appris Saenna, commença a se balancer d'avant en arrière, frottant les deux pierres d'un mouvement circulaire. Plus rien n'existait, ormis le chant de la vieille femme, le frottement des pierres et l'odeur puissante des herbes. Tout était unité. Loona était bien, elle se sentait flotter. Tout était si loin. Son abandon. Ses parents. Ses pouvoirs. Son vrai père. L'univers était si simple et si complexe... La louve ne sentait plus rien. Liberté. Son esprit était partit. Elle voyait les étoiles, la mer, la nuit...

Quand elle s'éveilla, elle n'avais qu'une envie. Dormir. Tout lui semblait si lourd après la légèreté qu'elle avait senti. Son propre corps lui semblait un poids. Elle voulais pleurer, sans savoir pourquoi. Elle aurais voulu rester dans l'état de transe toute sa vie, mais n'aurais aussi jamais voulu que ça commence. Elle dormit toute la journée du lendemain, sans rêver a rien. Quand, deux jours après la transe, elle s'éveilla, elle était en pleine forme. Maintenant, son esprit était revenu entier a son corps. L'ancienne avait eu son rêve. Elle délivra le peuple de la maladie en faisant le remède. Après quoi, l'ancienne autorisa Loona a repartir chez elle. Elle formerais un autre mage. La jeune louve violette n'avais pas eu toutes les réponses qu'elle désirais. Mais elle avais sauvé le peuple. Le départ se fit dans le silence. Saenna accompagna Loona jusqu'au village "civilisé" le plus proche. Loona avait remit ses vieilles affaires. Elle ne savais plus quoi faire. La vie lui semblait si étrange... Puis, quand elle fut assez près, la louve grise offrit a Loona un superbe bâton de bois sculpé, avec au bout une belle améthyste. Elle lui donna aussi ses habits confectionnés par le clan, et s'en alla finalement sans dire un mot. Loona resta silencieuse et immobile. Puis, elle prit le chemin du village, puis un car, jusqu'a arriver a la ville, ou elle prit l'avion. Pendant le trajet, elle remarqua que un petit morceau de papier -enfin, un équivalent-, était plié dans les vêtements donnés par Saenna. Dessus, il y avais marqué: Pour ma demi-soeur de sang, et ma soeur d'esprit.
Saenna était sa demi soeur. Loona sentit sa gorge serrée. Elle aurais malgré tout voulu en savoir plus... Enfin, l'avion atterrit. Elle était rentrée. Une semaine s'était passée. Une semaine... Quand enfin elle arriva a new Station Square, elle alla presque directement chez ses parents. Elle éclatat d'abord en larmes. Puis, leur raconta l'histoire. Leur montra les tatouages. Loona leur dit presque tout... Sauf qu'elle était un démon. Enfin, demi démon. Ses mères écoutèrent tout sans broncher, et a la fin, proposèrent a Loona de rester quelques jour chez elles -car la louve avais son propre appartement. Elle accepta. La nuit venue, Loona se demanda pourquoi elle vivait. Et, si elle arriverais a reprendre sa petite vie tranquille d'étudiante.


Physique : Loona est une très belle jeune fille. Elle est très pâle de teint, et a des cheveux violets foncés très long, presque au niveau des hanches, et une frange qui lui descend sur les yeux. L'extrémité de ses oreilles aussi est violette. Mais la chose la plus surprenante chez elle sont ses grands yeux: Ils sont rouges dégradés de violets, avec quelques inclusions roses. Sinon, elle a des formes assez avantageuses. Sinon, elle s'habille souvent dans des teintes assez neutres, comme du gris, même si elle adore le rouge/rose fuschia. Sinon, elle a une tache de naissance sur la cuisse droite. Depuis qu'elle a rencontré son peuple, elle porte 3 tatouages, qu'elle essaie de cacher tant bien que mal. L'un est un petit triangle rouge sur son front, signifiant qu'elle n'est pas mariée mais qu'elle serait en âge. Le second est le tatouage signifiant qu'elle fait partie du clan, et il est entouré de quatres points signifiant qu'elle est haut placée dans la hiérarchie. Le dernier tatouage est deux fines lignes ondulées sur chacun de ses poignets. Il sont censés accroitre ses pouvoirs.

Caractère : Son principal trait de caractère est sa timidité maladive. Elle panique rien qu'au sourire d'un homme dans la rue, et devient rouge tomate a la moindre remarque où situation un tout petit peu embarrassante. Ses tatouages la gênes énormément. Et elle bégaie beaucoup. Par contre, en public comme par exemple au théatre, elle est beaucoup moins timide. Car pour elle, quand elle est sur scène elle ne joue qu'un rôle. Mais dans la vraie vie... Si elle rate, elle échoue tout... Selon elle. Sinon, avec ses amies elle se montre bien plus normale, et carrément bavarde parfois. Sinon, par moment elle pique des crises de tristesse fénoménales, et pleure pendant plusieurs heures. Et parfois c'est pareil mais avec la colère. Elle devient presque enragée. Mais c'est extrêmement rare, et souvent après être devenue une furie, elle pique une crise de larme et une déprime pendant 2 jours. Alors qu'elle était au lycée, il lui arrivait de se montrer bien moins timide en présence de certaines personnes, mais depuis la rencontre avec son peuple, elle est redevenue comme avant. Et même pire, car elle se retrouve a douter de presque tout, et en particulier d'elle même.

Capacités spéciales :
Son don de télépathie c'est amélioré depuis qu'elle c'est faite tatouer les signes sur les poignets. Elle ne sais pas comment elle l'a acquis, mais elle suppose que ça viendrais de sa mère. Sinon, elle risque une migraine phénoménale quand elle l'utilise trop longtemps. Et il est assez facile de fermer son esprit aux intrusions mentales de la louve. Par contre, elle peut communiquer a distance avec une personne si celle-si est consentante, et ce sans trop s'épuiser. Son don pour "entendre" les émotion aussi c'est développé, mais elle est aussi encore plus affecté par les humeurs des gens. Ce qui fait que parfois, lors de grands rassemblements -comme des concerts, ou des fêtes- cela fait une sorte d'overdose, et elle peut se sentir mal. Très mal. Mais heureusement, elle peut arriver a bloquer les contacts mais la tâche relève d'une certaine difficulté et elle est souvent "absente" dans ces cas là. Comme vu dans l'histoire, elle peut... "maudire" les gens mais ne l'a fait qu'une fois, inconsciemment et c'était peut-être simplement une coïncidence... Mais qui sait.

Pour le truc du demi démon, j'ai une autorisation èOé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zalosta
Admin
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: Loona [Validée]   Mar 13 Juil - 17:23

Autorisation de demi démon confirmée !

Bon mise à part deux trois fautes parssiparlà, c'est une fiche complète, qui, ma foi, est très belle.

Validée ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hedgehogs-bento.forumactif.com
 
Loona [Validée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CF] Proposition de Planning (pour l'instant non-validé)
» Explications ? [Porte non validée ?]
» Compositions validées !
» [Suggestion] Autoriser un peu de hors-sujet dans les Blogs (validée)
» [Suggestion] Nouvelle rubrique vidéos (validée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hedgehog's Bentō :: Fiches validées-
Sauter vers: