Hedgehog's Bentō

Forum Rp Sonic ~ Hedgehog's Bentō
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mia Tsukiyoko, la sorcière du coin [Validée]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mia Tsukiyoko
La sorcière nympho'
Mia Tsukiyoko

Messages : 141
Date d'inscription : 21/05/2010
Age : 27

MessageSujet: Mia Tsukiyoko, la sorcière du coin [Validée]   Ven 21 Mai - 17:30


Mia Tsukiyoko


Irina Tsukiyoko, alias Pumpkin Queen ou l'invocatrice lubrique

Nom de famille : Tsukiyoko

Prénom, surnom : Mia, la reine au rosier ou la sorcière nympho

Âge : 21 ans

Race, sexe :  Hybride chatte, féminin

Alignement : Dark

Team, camp : Aucun, mais elle s’alliera probablement avec quelqu'un si cette personne sert ses intérêts.

Profession : Sorcière surpuissante et mégalomane.

Habitat :  Un manoir non loin de Destroyed City. Elle y vit avec Irina, sa fille adoptive, et de nombreuses femmes s'y étant réfugiées pour une raison ou une autre. Il y a également un pavillon réservé aux hommes. Les femmes peuvent se rendre librement chez les hommes, mais pas l'inverse, sauf sur autorisation, et les dryades de Mia y veillent, n'hésitant pas à abattre de leurs fouets ceux qui se montrent inconvenants.

Histoire :


Mia est la descendante d'une longue lignée de magiciens, de sorcières et autres spécialistes de l'occulte. Elle eut une enfance presque normale si l'on oublie l'incident qui la mena irrémédiablement à devenir ce qu'elle est. Alors âgée de trois ans, elle avala les graines d'une plante magique crée par son arrière grand-mère : le rosier nocturne. La chatte perdit alors connaissance durant une semaine, et nul ne savait si elle allait survivre.

Et elle survécu, ses parents croyant que ces graines qu'elle avait avalées avait simplement quitté son corps. C'était vrai, sauf pour une se trouvant désormais en sommeil dans la paroi de son cœur.

C'est au début de la puberté de Mia que, réveillée par les hormones se rependant dans le corps de la jeune fille, la graine se mit à germer et provoqua un arrêt cardiaque alors qu'elle se trouvait au cour d'éducation physique. Elle fut alors transférée à l'hôpital, ou le médecin se chargeant de son cas eu du mal à croire ce qu’il voyait. Des branches de rosier enserraient le cœur de la chatte, alors que des racines se propagée dans la paroi cardiaque. Pour Hiro, son père, et Viviane, sa mère, c'était un coup terrible... Ils en venaient même à se demander si ils souhaitaient réellement que leur fille survive une fois de plus.

Mais une fois de plus, son heure ne vint pas. Et sa vie bascula du tout au tout. La jeune fille y gagna des pouvoirs liés aux parfums, aux pollens, à la sève, et au poison de ce rosier. Elle en perdit plusieurs fois le contrôle au début, provoquant orgies, hystérie collective,... La liste est longue, et l'on y déplore même des morts, rester inexpliquée aux yeux de tous.

Toutefois, Mia fut toujours soupçonnée à juste titre, mais personne ne peut jamais prouver sa responsabilité, si bien que les gens se mirent à la craindre et à la rejeter. Même les membres de la communauté magique à laquelle elle appartenait se méfier d'elle, ses parents y comprit.

Elle était devenue une menace, qui à défaut d'être anéantie, ses parents s'y opposant formellement, devait être contrôlée

C'est à cette période, qu’âgée de dix sept ans, elle fut transférée en tant qu'élève interne dans un lycée. Elle était en classe de seconde, et causé tous les ennuis qu'elle pouvait, aussi bien avec que sans ses pouvoirs. Elle voulait rendre la pareil aux gens, qui, même si il lui avoué une grande beauté, la rejeté soit juste parce qu'elle était une chatte noire, soit parce que son statut de sorcière arrivait à leurs oreilles d'une façons ou d'une autre.

Mais elle y fit aussi la connaissance de gens comme elle... Des personnes rejetées, souffrant en silence, ou tentant de se venger par tout les moyens. Et elle tomba même amoureuse de l'un d'eux. Déjà nymphomane à l'époque, elle s'assagit progressivement, principalement vis à vis de la gente masculine, dans l'espoir de lui appartenir un jours. Il lui avait donné un but à atteindre : Dominer le monde pour en faire un paradis pour leurs semblables. Ils se servirent alors de ce lycée, regroupant de nombreuses personnes hors-normes, à la fois pour recruter des alliées, et comme terrain d'essais pour leurs plans.

Mais cela finit par attirer l’attention de la communauté magique sur elle, et cette fois si, même ses parents ne purent s'opposer à leur sentence : Il fallait qu'elle meure pour préserver ce monde. C'est ainsi que l'année de ses dix neuf ans, elle dut disparaître, en laissant pour seule trace derrière elle, une lettre, disant que si elle devait survivre, jamais elle n'abandonnerait son rêve de voire un jours ce futur idéale qu'elle avait imaginé aux cotés de ses compagnons.

Au bout de plusieurs mois, elle finit par atterrir dans les ruines d'une citée perdue au cœur de Dusty Desert... A seulement quelques jours de son vingtième anniversaire. D'intense douleur parcoururent alors son corps, et la plante en elle commença à pousser de façons incontrôlable, transperçant et déchirant sa peau et ses muscles. La douleur était si intense, qu'au lieu de perdre connaissance, elle continua de hurler de douleur durant des jours. Une tribu nomade passant par là, et entendant ses cris prit peur... Pour eux, ce territoire était tabou, et s'y aventurer mené à la damnation, et ces cris de douleur était la preuve du bien-fondé de cette légende.

Au bouts d'environs deux semaines, elle ne hurlait plus, mais murmurait en implorant que le paradis ou l'enfer la libère de cette souffrance grandissante, même si pour ça elle devait renoncer à vivre. Elle était rivée au sol, enfermée dans une sorte de bourgeons la coupant du monde extérieur. Elle avait bien trop mal pour remarquer les changement s'opérant en elle. Les mois passèrent alors, jusqu'à ce que ce bourgeons s'ouvre, et que la sorcière en sorte complètement nue. La fleur qui venait d'éclore se fana dans les seconde qui suivirent, se transformant en poussière et ne laissant aucune trace de son existence.

La douleur l'avait quittée, mais elle ne regarda ni le ciel, ni la terre, car ce n'étaient ni les anges ni les démons qui l’avait sauvée, mais son rêve qui ne l'avait pas quittée même lorsqu'elle implorait qu'on lui offre l'ultime délivrance : la mort.

Elle repartit alors dans le désert, entièrement nue, et c'est à quelques kilomètres seulement de son point de départ qu'elle croisa la caravane qui l'avait entendue hurler des mois auparavant. En voyant cette femme dans le plus simple appareil arriver d'un endroit qu'ils considéraient comme sacré, ils la prirent pour une déesse. Mais ce qu'ils firent ensuite les menèrent à leur perte. Ils amenèrent face à elle une jeune adolescente de treize ans, dont les yeux avait visiblement était arraché il y à longtemps.

Ces hommes et femmes du désert, cette tribu d'hybrides fennecs, l'implorèrent de reprendre la vie de l'impure, de la fille aux yeux de sang, de cette gamine en face d'elle. La mère de cette fille était morte en couche, ce qui la priva de sa protection. Puis une fois cette dernière âgée de dix ans, ils lui ôtèrent la vue, et brûlèrent ses yeux pour éloigner le mauvais œil de leur tribus... Ils lui avaient raconté ça avec une telle foi, que cela faillit rendre la sorcière malade.

Un vieil homme, le patriarche de la communauté, approcha alors une dague de la gorge de la minuscule jeune fille, et trancha ses vêtements, avant de poser respectueusement la dague aux pied de Mia, qui n'avait dit mots depuis son arrivée. Cette enfant lui rappelait une de ses amies, sauf qu'elle était encore plus chétive, et avait le corps recouvert de cicatrice probablement provoquées par des coups à répétitions Pour ce peuple, seul un dieu pouvait ôter la vie, les mortelles n'avait le droit que d'apporter la souffrance en punition à ceux qui risquaient d'amener le malheur sur eux...

La chatte noire sentit alors la colère monter en elle, puis que quelque chose sortait lentement de son dos, sans que cela ne provoque la moindre douleur. Tous se prosternèrent alors devant elle en voyant les fouets fait de branches épineuses entourer celle qui était destinées à lui être sacrifiée... Ils n'eurent donc pas le temps de fuir lorsqu'ils les tranchèrent tous en morceaux, à l'exception de la jeune adolescente.

Un grand calme se fit, et la chatte prit alors la jeune fille dans ses bras, avant de se couvrir avec la cape d'une des victimes, masquant son corps nu et celui de la jeune hybride avec un seul vêtement. L'enfant ne dit rien, et se blottit contre la sorcière, avant de s'endormir, elle semblait avoir compris que ses tortionnaires venait de payer leur crimes, et qu'elle n'aurait plus à souffrir. Mia reprit alors sa route en emmenant un sac de nourriture pour chacune d'elles.

Durant son voyage, elle se rendit compte qu'elle ne ressentait ni faim, ni soif, ni fatigue... Et lorsqu'elle arriva à Detroyed City, son premier réflexe fut de chercher un endroit pour mettre l'enfant à l’abri. Elle connaissait la réputation de cet endroit, et savait qu'elle était fondée, vu que c'était de là qu'elle était partie dans le désert.

Elle se rappela alors que sa famille y avait un manoir, ayant été abandonné après le désastre qui mit cette citée dans cette état. Mais il était occupé par un groupe mafieux qui en avait fait une maison close... Elle les abattit tous un à un, purgeant leurs existences infecte de sa propriété, et accueillant à bras ouvert les femmes qu'elle venait de libérer.

Elle se servit alors de l'argent que ces hommes n'avaient pas eu le temps de blanchir pour faire rénover le manoir, et y faire construire une extension qui serait réservée à la gente masculine. Désormais, on peut voir un écriteau gravée au dessus du portail permettant de passer les immenses grilles de sa demeure :



Code:
Refuge du Rosier
Pour celles et ceux qui fuient la société

Elle y vit avec la jeune fennec, qui autrefois n'avait pour nom que le terme d'impure, et qu'elle a adopté, la nommant Irina, et de celles et ceux qui viennent les rejoindre pour vivre en sécurité. Les membres des communautés magiques au courant de sa présence n'osent plus se lancer à sa poursuite.

Certaines des femmes sont devenues ses amantes, l'aidant à supporter un peu mieux le fait que celui qu'elle aime ne l'ai pas encore rejointe. Même sa fille c'est offerte d'elle même à celle qui l'avait recueillie, devenant sa favorite. Et même si cette relation à quelque chose de malsain, personne dans cette immense manoir ne s'y oppose.

Cette enfant, qui grâce au soin de sa nouvelle mère avait reprit du poids, avait maintenant de magnifiques formes féminines, sa poitrine étant déjà plus volumineuse que celle de sa tutrice alors qu'elle est nettement plus petite, mesurant à peine un mètre quinze, et jeune que celle-ci. Mais le fait de côtoyer la chatte eu un autre effet, l'esprit de la fennec se modelait progressivement pour ressembler à celui de son modèle, Mia... Au point que comme sa mère adoptive, elle ait développé une tendance à la nymphomanie et à la perversité, ainsi qu'un goût prononcé pour l'exhibitionnisme, même si elle porte toujours des tenues sexy lors des fêtes, ou lorsque sa mère reçoit des invités aussi bien attendu qu’inattendu. L'unique différence entre elles deux vient du fait que la petite est seulement lesbienne au lieu de bisexuelle.

Même si elle n'est pas de leur sang, la fennec est une digne descendante de la famille Tsukiyoko, apprenant la magie aux cotés de sa mère, qui lui dicte ce qui est contenu dans ces livres qui jamais ne furent traduit en braille. Et grâce à un bonne entraînement, et à sa cécité, Irina se révéla rapidement être une invocatrice talentueuse, créant des créatures à têtes de citrouilles, rappelant des épouvantails mais dotés d'immenses griffes de métal, à l'aide de l’énergie du monde des esprits.

L'une connaît tous les secret de l'autre, et Irina attend avec impatience le jour où elle rencontrera l'homme qu'elle imagine déjà comme étant son père. Et c'est pour cela qu'elle aide celle qu'elle nomme affectueusement 'Maman' a préparer sa conquête du monde, en la soutenant moralement alors que cette dernière apprend progressivement à se servir de ses pouvoirs.

Et voici où s'arrête ce récit, alors qu'une des plus puissante sorcière de tous les temps fête son vingt-et-unième anniversaire, entourée d'un grand nombre de personnes, dont sa fille maintenant âgée d'un peu plus de quatorze ans.


Physique

Une femme magnifique... A peine plus grande de quelques centimètres que la moyenne des les hybride, et avec un corps au proportions parfaites. Des seins ni trop gros, ni trop petits, tenant en place seul, sans le moindre sous-vêtement ou artifice. Des hanches et une taille ni trop larges, ni trop fines, lui donnant une silhouette rendant jalouses les autres femmes, et fous les hommes qui la croisent. Ses long cheveux noirs sont plus beaux, plus doux et plus brillants que le satin. Et sa fourrure, qu'il s'agisse de la noire couvrant la majorité de son corps, ou de la blanche ne couvrant que le bas de son visage et une bande verticale englobant sa poitrine et descendant vers son bas ventre, est aussi agréable à toucher que la soie. Et finalement, son visage au trait fins et harmonieux, accompagné de ses deux magnifiques yeux jaunes presque dorés. On se damnerait pour ne passer ne serais-ce qu'une nuit à ces cotés.

Mais il faut bien un écrin à ce joyaux me direz-vous... Et bien, la plupart du temps, elle porte une robe asiatique rouge, très échancrée, qu'elle laisse suffisamment ouverte pour que cela lui fasse un joli décolleté. Elle porte aussi une paire de mitaines allant jusqu'à ses coudes, et des bottes montant jusqu'à ses genoux, le tout assortit à sa robe bien évidement. Derniers petits détails, il y a un ruban rouge noué à chacune de ses cuisses, et un petit collier serré en cuir de la même couleur.

Parfois, elle ne porte ni vêtements ni chaussures au sens propre du terme. Lorsqu'elle est sure d'être seule, elle reste entièrement nue, mais si quelqu'un vient à la surprendre, en quelques seconde, des branches de rosiers sorte de son dos, et lui confectionne une tenue. La majorité du temps, elle se contente de deux branches très souples masquant juste ce qu'il faut de sa poitrine, une rose noir faisant son apparition aux creux de ses seins. Puis, une autre branche fait le tour de sa taille, et trois large feuille vienne masquer le bas de sa personnes, a l'exception de sa jambe droite. Cette branche poursuit alors son chemin, se subdivisant pour descendre le long de ses jambes. A gauche, elle descend rapidement, en seulement trois tours, et vient former une sandale avec une semelle tressée. Tandis qu'à droite, elle descend lentement, en faisait de nombreuses fois le tour de sa jambe, puis elle forme la seconde sandale de la paire, à ceci prêt que sur le dessus de son pied, juste au centre, se trouve une seconde rose noire. La seule limite aux vêtement qu'elle peut créer ainsi est son imagination. Il est important de noter que les branches et feuilles qu'elle utilise pour se vêtir sont dépourvues d'épines.

Caractère

Mia est une sorcière, et en tant que tels, elle a un caractère assez particulier. Certains points de sa façons de penser vont même en s'opposant les uns aux autres. Elle est bisexuelle, nymphomane, et perverse, mais seule les femmes connaissent d'elles ces trois particularités, vu qu'elle rejette la majorité des hommes, réservant son corps à un seul d'entre eux, le seul qu'elle ai jamais aimé et dont elle attend désespérément le retour.

On peut également dire qu'elle est tentatrice et manipulatrice, n'hésitant pas à promettre monts et merveilles à ceux qui peuvent s'avérer utiles pour elle. Elle va même parfois jusqu'à se promettre à eux, sans jamais tenir paroles. Elle se contente alors d'éliminer ses 'outils' devenus inutiles. Si elle vous considère comme une menace, attendait vous également à ce qu'elle cherche à vous éliminer

Elle peut également entrer dans des colères noires, dont les conséquences peuvent prendre des proportions bibliques.

Elle a une forte affections pour les gens ayant était rejetés par la société à cause de ce qu'ils sont. Ce type de personnes regroupe principalement des êtres maladifs, difformes, dotés de pouvoirs qui effraient la population, ou d'une façons de pensée trop différente pour être comprise par la majorité des gens... Et parfois même de plusieurs de ces traits.

Seul sa fille adoptive n'est sujette à aucun d'eux, si ce n'est les capacités d'invocatrice qu'elle a acquis aux cotés de Mia, elle est simplement aveugle. Elle aime cette enfant au moins autant que si c'était le siens... Et celui qui lève la mains sur cette fille s'expose à la fureur de Mia, qui seras encore plus impitoyable que d'habitude.

Et bien que croyant la magie plus puissante que toute autres chose, elle n’hésite pas à demander aux plus intelligents et érudits de ses alliés de concevoir pour elle de nouvelles technologies. Elle sait parfaitement que c'est en alliant ces deux mondes diamétralement opposés que sont ceux de l'occulte et de la science que la victoire s'offrira à elle.

Car elle est en guerre contre le monde, pour le conquérir au nom de son amour éternel, et en faire une terre de paix ou plus jamais ceux qui sont différents ne seront rejetés... Puisqu'ils seront tous aux pouvoirs, sous les ordres de cette femme et de son bien-aimé.

Capacités spéciales

Outre sa capacité à changer de tenue quasi-instantanément, ses branches de rosier lui apportent également d'autre capacités, dont certaines sont terrifiantes.

Elle est tous d'abords capable de faire apparaître une immense faux, dont la lame n'est autre qu'une gigantesque épine de rose, et le manches de nombreuses branches sans épines, solidement entrelacées. Elle peut aussi créer des fouets apparaissant aussi bien dans ses mains que dans son dos afin de se défendre. Ces fouets son recouvert de nombreuses épines, et capable de couper des plaques d'acier de plusieurs centimètres d'épaisseur. Et lorsqu'ils s'allongent violemment, attaquant tels des lances avec une portée impressionnante, ils peuvent sans le moindre problème transpercer de part en part un char d'assaut.

Elle peut aussi se servir de ses pouvoirs pour se créer deux paires d'ailes d'ange noir, totalement fonctionnelles, à ceci prêt qu'elles ne sont pas couvertes de plumes, mais de pétales de roses.

Ensuite, viennent les créatures qu'elle peut faire naître à l'aide de fragments de ses branches qu'elle plante dans le sol. Serpents de plusieurs mètres de longs, chien de gardes aux griffes et aux crocs acérés, humanoïdes féminines rappelant les dryades maniant des fouets couverts d'épine, ou encore un puissant dragon, ne crachant pas le feu, mais des milliers d'épines. Il est à noter que toutes ces créatures produisent un venir paralysant, qu'elles injectent à leur victimes en les blessant.

Et enfin, il est important de retenir que cette sorcière seras immortelle jusqu'au jours de ses quatre-cent ans. Il est donc impossible de la tuer, même si la vaincre est du domaine des choses réalisables. Il faut savoir que lui trancher un membre, la tête, lui transpercer le cœur, où toute autre chose de ce genre est inutile. De même la crémation ne lui fait aucun effet. Cela provient du fait qu'elle peut régénérer n'importe quel partie de son corps, et que ce processus s'accélère fortement lorsqu'elle est en danger de mort. Voir ce phénomène en action, surtout lorsque son corps est dans un état de délabrement avancé à quelques chose de terrifiant, et certaines personnes en perdent la raison.


Dernière édition par Mia Tsukiyoko le Mar 7 Sep - 20:14, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraldcoastrpg.forumperso.com/
Mia Tsukiyoko
La sorcière nympho'
Mia Tsukiyoko

Messages : 141
Date d'inscription : 21/05/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Mia Tsukiyoko, la sorcière du coin [Validée]   Ven 21 Mai - 17:31

Historique des rp :

-Intrusion et manoir(en cours)
-Retrouvailles(en cours)
-Emerald Tournament 2 : Mia vs Sandji (Terminé)


Dernière édition par Mia Tsukiyoko le Jeu 14 Oct - 9:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraldcoastrpg.forumperso.com/
Zalosta
Admin
Zalosta

Messages : 152
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: Mia Tsukiyoko, la sorcière du coin [Validée]   Ven 21 Mai - 19:47

Voyons voir... La bio est interessante, il manque par contre quelques mots/lettres ici ou là, quelques erreurs, donc attention encore sur les RP. Pas de soucis de ce niveau là donc !

Pour les capacités spéciales, comme d'hab, molo au début histoire de voir comment ça donne, etc etc.... De même, nymphomanie, que ça n'explose pas en RP XD

Validé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hedgehogs-bento.forumactif.com
Mia Tsukiyoko
La sorcière nympho'
Mia Tsukiyoko

Messages : 141
Date d'inscription : 21/05/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Mia Tsukiyoko, la sorcière du coin [Validée]   Ven 21 Mai - 19:58

Merci!!! Et t'inquiète, je gère parfaitement la nymphomanie de mes persos... Et puis, quand ça dérape, les dieux de la censure débarquent, plonge le tout dans une ellipse temporelle et font apparaitre un magnifique panneau.



Pour les pouvoirs, j'irais molo, juste trois ou quatre chiens/dryades à la fois, le dragons toujours en solo, et je ne découpe pas mon adversaire en rondelle sans prévenir avec ma faux ou mes fouets XD.

Je vais aussi faire une petite relecture de plus pour trouver les fautes dont tu parles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraldcoastrpg.forumperso.com/
Zalosta
Admin
Zalosta

Messages : 152
Date d'inscription : 21/02/2010

MessageSujet: Re: Mia Tsukiyoko, la sorcière du coin [Validée]   Ven 21 Mai - 20:02

Nickel alors ! Punaise mais ce panneau, c'est juste... Juste ! .... Vrai quoi. XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hedgehogs-bento.forumactif.com
Mia Tsukiyoko
La sorcière nympho'
Mia Tsukiyoko

Messages : 141
Date d'inscription : 21/05/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: Mia Tsukiyoko, la sorcière du coin [Validée]   Mar 7 Sep - 20:18

Petite édition. J'ai remplacé l'image de Mia, et j'ai un peu changé la description de sa tenue pour qu'elle corresponde à la nouvelle image.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emeraldcoastrpg.forumperso.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mia Tsukiyoko, la sorcière du coin [Validée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mia Tsukiyoko, la sorcière du coin [Validée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Suggestion] Petit coin bistrot ou bavardage... (validée)
» [Deck Joute] Le roi de fer et la Sorcière
» Le coin des blagues
» [Moc] Le Coin Matoran de Solok
» le coin des graphistes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hedgehog's Bentō :: Fiches validées-
Sauter vers: